Histoire

Quelques mots d’histoire

La 1ère promotion est sortie de l’école de Lille en 1901. Elle comportait 10 ingénieurs.

L’Association a été déclarée le 22 janvier 1909 en préfecture de Lille. Les statuts stipulaient déjà l’essentiel de sa mission encore aujourd’hui.

Les Anciens Elèves de L’Institut Catholique d’Arts et Métiers s’associent dans le but :

  • D’établir entre eux un lien de confraternité et de réunir leurs efforts pour faire fructifier, au profit de l’Industrie Française, L’Enseignement et l’Education de l’Institut.
  • De venir en aide à leurs co-associés, en leur facilitant les moyens de se produire dans leurs spécialités et, accidentellement, en les secourant dans une nécessité  momentanée par une assistance  pécuniaire.
  • De réunir dans un bulletin tout ce qui peut être utile de publier dans l’intérêt des Associés.

Installé d’abord à Lille, le siège de l’Association s’est rapidement déplacé à Paris. Dans un premier temps au domicile du Président, puis dans les locaux d’associations amies puis dans ses propres locaux dans le quartier St Lazare, Rue de Londres, Rue de Madrid et depuis 1994 au 35 rue de la Bienfaisance, pour faire face à l’augmentation des ingénieurs Icam formés par les écoles. Parallèlement, se créaient des groupes régionaux, à Lille, en Lorraine, en Bretagne et dans le Sud-Ouest puis dans les 22 régions administratives françaises.                                                     

Chaque promotion élit à sa sortie un ou deux délégués de promotion qui assurent le lien entre leurs camarades qui ont vécu ensemble leurs études. En 2014, 145 délégués de promotion forment  un des piliers pérennes de la vie de l’Association. A des rythmes variables, suivant les âges, chaque délégué organise une réunion de retrouvailles de sa promotion.

CPA Icam Lille 16e promotion

Outre les réunions organisées en région, chaque année, une réunion Nationale rassemble de nombreux ingénieurs. C’est aussi l’occasion d’une Assemblée Générale officielle avec renouvellement des membres élus au Conseil d’Administration et au renouvellement du Président. Depuis l’origine jusqu’en 2014 27 Présidents se sont succédé à sa tête pour des mandats de 2 à 5 ans.                                       

- Si pendant les 2 guerres (14-18, 39-45) les écoles ont été occupées, l’Association est restée bien vivante et communicante avec des moyens de l’époque. Elle a su créer une solidarité spécifique avec les prisonniers et leurs familles et célébrer ses nombreux morts au champ d’honneur ou en déportation.

Dès les premières années de son existence, l’Association s’est préoccupée du suivi professionnel de ses membres. Celui-ci a comporté des formes variées adaptées suivant la conjoncture : offres d’emploi, sessions de préparation à l’emploi, accompagnement aux divers âges de la carrière, en situation de recherche d’emploi, sessions de réflexion par grandes fonctions, participation à des groupes professionnels par activité, entretiens individuels. Ses activités sont mises en œuvre depuis de nombreuses années par la Cellule Emploi-Carrière qui est un maillon essentiel et permanent  de la vie de l’Association, aujourd’hui appuyé par le Site et les réseaux sociaux. 

Très vite l’Association des ingénieurs Icam a participé à l’organisation de structures nationale et internationale des ingénieurs. Elle porte le numéro douze de ce qui était à l’époque l’IESF (ingénieurs et scientifiques de France) c'est-à-dire la FASFID dont elle assura la Présidence avec Hubert Greveldinger (30) et Etienne Laflèche (39).

L’Association a toujours été proche des Ecoles et a aidé son développement sur différents plans. On en retrouve des nombreuses traces : «souscription en 1907 pour la chapelle et une infirmerie», création d’une commission et mise en œuvre d’un plan de modernisation du parc de machines-outils après la guerre, versement d’un chèque de 15  millions à l’école en 1950,   création de la Maison des Icam en 1956 : souscription de 100 millions des ingénieurs.  Par le canal de l’Association des Amis de l’Icam et de la Fondation Féron Vrau (1981), elle a aidé à la réalisation des résidences étudiantes de Lille, Nantes, Toulouse et actuellement Paris Sénart. Elle  fournit chaque année des bourses aux étudiants.
Elle est sollicitée aux travers de ses membres dans l’action du Groupe Icam «Audace et développement». Chaque année, ses ingénieurs soutiennent la collecte de la taxe d’apprentissage auprès de leurs employeurs.

Sa volonté de communiquer et d’informer chacun a toujours été présente au travers d’une revue trimestrielle «Icam Liaisons» véritables archives de l’Association, mais aussi d’une revue  plus technique ouverte vers l’extérieur, publiée annuellement pendant vingt ans et de son site Internet depuis 2005.
Et surtout un annuaire, fidèle reflet de l’histoire de chacun familialement et professionnellement, une mine de renseignements base du Réseau Icam.           

L’Association a eu le souci de proposer régulièrement, à ses membres, des démarches spirituelles  communes, à chaque grande rencontre, mais aussi lors de pèlerinages particulièrement à Lourdes mais  aussi à Paray le Monial, Taizé, Vézelay.

Occasion de retrouvailles conviviales : l’Association propose à ses membres des voyages touristiques. Actuellement 2 voyages par an de 10 à 15 jours particulièrement prisés par les retraités   

Quelques dates

1957 : Accueil des ingénieurs ayant fait 4 ans d’études.
1968 : Accueil des ingénieurs ayant fait 5 ans.
1979 : Premières femmes ingénieurs Icam
1980 : Premier ingénieur Icam laïc comme directeur Guy Carpier (60)

Augmentation  importante du nombre d’ingénieurs de l’Association avec les promotions de Nantes en 1993 et de Toulouse en 1998.

En 1998 à Lille : Centenaire de l’école et à Paris colloque sur l’ingénieur du XXI siècle. Edition de l’Orange bleue « le siècle d’Or des écoles d’ingénieurs »
2003 : Création des journées «Parrainage-jumelage : ingénieurs-étudiants».
1991 : Reconnaissance du diplôme «d’ingénieur Icam par l’apprentissage».
2009 : Organisation au palais des Congrès à Versailles du Centenaire de L’Association des Ingénieurs Icam
2009 : Accueil dans l’Association, des ingénieurs Icam par apprentissage…
2010 : Création de membres juniors de l’Association : étudiants de 4ème  et 5ème année.
2014 : L’Association regroupe 13823 Ingénieurs.

CPA Icam Lille récréation