Actualités

Partager sur :

Sur les pas de St Ignace de Loyola

Vue 164 fois

Nous étions 3 personnes de l’Icam (institut et alumni) à participer cette année au « voyage spirituel » Loyola – Javier (Pays basque et Navarre) organisé par la province Europe Occidentale Francophone (EOF) de la Compagnie de Jésus.  


Le groupe constitué de 47 personnes était divers dans beaucoup de dimensions : belges, français, jésuites, jeunes et moins jeunes… mais nos traits d’union étaient pluriels : notamment un engagement auprès des plus jeunes générations, un attachement fort à la Compagnie de Jésus, une sensibilité à la pédagogie et à la spiritualité de St Ignace. Ainsi plusieurs établissements scolaires étaient représentés, mais aussi le MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes), la maison Magis (Paris), le réseau jeunesse ignatien, Jesuit Refugee Service (JRS), la revue Projet… Nous étions réunis autour de François Boëdec, provincial et d’une partie de son équipe (dont 9 jésuites). Nous avons passé 4 jours ensemble à Loyola et à Javier (lieu de naissance d’Ignace de Loyola et de François-Xavier, 2 des co-fondateurs de la Compagnie de Jésus).


Nous avons eu l’opportunité de visiter ces lieux de mémoire, d’y prier et célébrer mais aussi de nous rencontrer pour créer des connexions et nourrir nos réflexions communes – bien souvent de manière très détendue autour d’une bière fraiche ! L’amitié et la simplicité de relations entre jésuites et ignatiens faisait bien écho avec ce qui se vit dans notre association et nos écoles. Cela nous a aussi permis d’approfondir notre connaissance de St Ignace, de St François-Xavier, de la Compagnie de Jésus et de ses orientations stratégiques (qui rejoignent bien celles de l’Icam notamment à travers l’ «Accompagnement des jeunes dans la création d’un avenir porteur d’espérance» et le «Travail avec d’autres pour la sauvegarde de la maison commune»). Mieux comprendre Ignace c’est aussi mieux comprendre l’apport de la Compagnie de Jésus dans notre école et les lignes de force de la pédagogie qui permet à l’Icam d’être unique dans son approche pour définir l’«Art et la manière de faire monde». Notre capacité à prendre les jeunes étudiants là où ils en sont pour les emmener plus loin (Magis), la qualité d’écoute et de service, la volonté de s’ancrer dans le réel ainsi que la relecture sont autant de forces que nous avons reçues de la spiritualité d’Ignace de Loyola – un trésor à vivre et à partager !

 


Gaëtan Guisseau (102 INA)




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.